Accueil Dernières news Un séjour à Toubacouta, au coeur du Sine Saloum

Un séjour à Toubacouta, au coeur du Sine Saloum

1174
0
Partagez

Envie de dépaysement, de calme, d’authenticité, le tout en harmonie totale avec la nature ? La région du Sine Saloum est l’endroit qu’il vous faut. La rédaction a choisi pour vous un itinéraire sympa pour passer quelques jours loin de tout : Toubacouta, ses pistes de sable, sa végétation luxuriante, ses bolongs mystérieux…

Comment se rendre à Toubacouta ? 

Toubacouta est un village du Sine Saloum, situé à une quarantaine de kilomètres au sud de Foundiougne, et à 220 kilomètres environ de Dakar.

Pour s’y rendre depuis la capitale, il faut compter environ 4 h de route. L’ouverture du second tronçon de l’autoroute Diamniadio-Sindia, fait gagner environ 45 minutes sur le trajet, ce qui est toujours ça de pris !

Deux itinéraires s’offrent à vous, mais le temps de trajet est à peu près identique.

Itinéraire 1 : Dakar – Fatick – Kaolack – Toubacouta. En prenant cet itinéraire, vous êtes certain d’arriver à destination sans trop d’encombres. Les routes sont en bon état sur la grande majorité du trajet, et la circulation relativement fluide. Attention cependant aux nombreux camions dont la conduite peut être dangereuse.

Itinéraire 2 : Dakar – Fatick – Foundiougne – Toubacouta. Ce trajet peut vous faire gagner un peu de temps si vous vous renseignez sur les horaires du bac de Foundiougne avant de partir. Le bac est relativement petit, et il vous faudra être sur place au moins 15 minutes avant l’heure de départ pour être sûr d’avoir de la place. Selon les horaires et les jours de la semaine, vous pouvez avoir plusieurs heures d’attente. Bon à savoir, le bac fonctionne aussi le dimanche.

Horaires du bac 

Départ de Foundiougne Départ de Dakhonga
7 h 30 8 h 30
9 h 30 10 h 30
11 h 30 12 h 30
15 h 00 15 h 30
17 h 00 18 h 30

Où dormir ?

Le village de Toubacouta est un spot prisé des touristes qui viennent chercher une expérience authentique et dépaysante. De nombreux hôtels, campements et chambres d’hôtes ont pignon sur rue – et ponton sur lagune, de préférence. Voici quelques recommandations pour un séjour réussi à Toubacouta.

Keur Saloum 

C’est la référence en matière d’hôtellerie à Toubacouta. Avec ses 48 cases africaines, un parc arboré et un jardin plutôt bien entretenu, Keur Saloum offre une vue surplombant la lagune et ses palétuviers. On aime le ponton chaleureux qui appelle à la sieste et à une bonne séance de bronzage, avant d’aller faire un tour en pirogue à la découverte des bolongs. On adore l’espace resto/bar/piscine panoramique. Service et accueil excellents.

Plus d’infos par ici

Les Palétuviers

Cet établissement est l’un des plus anciens de Toubacouta. Récemment rénové, il offre de belles prestations dans un cadre paradisiaque, où les baobabs tutoient la lagune et sa mangrove sauvage. Les cases offrent un grand confort, de la chambre classique à la cabane dans les arbres ou encore, plus original, la cabane flottante. De nombreuses excursions sont proposées par l’hôtel, de la marche avec les lions de Fathala à des balades dans le village ou en pirogue à la découverte du Sine Saloum. Cependant, gros bémol au niveau des tarifs pratiqués. On a un peu l’impression d’être tombé dans un énorme attrape toubabs.

Plus d’infos par ici

A voir, à faire

Découverte du delta du Sine Saloum en pirogue
Découverte du delta du Sine Saloum en pirogue

Toubacouta est une ville qui permet de faire de nombreuses excursions en pirogue, découvrir la mangrove, les multitudes d’espèces d’oiseaux et autres animaux tels que les mangoustes, hyènes, chacals, varans, singes… Tous les hôtels de la région vous proposeront d’aller observer les oiseaux à la tombée du jour, nichés dans des palétuviers.

Vous pourrez également profiter d’une excursion originale à la réserve de Fathala, pour un “safari”, ou pour la célèbre marche avec les lions. Attention, si vous avez déjà été à Bandia, passez votre chemin. Si vous avez déjà fait de vrais safaris en Afrique dans des réserves naturelles, vous serez également déçus. La marche aux lions, quant à elle, propose aux touristes de marcher pendant 20 minutes avec deux jeunes lions (4 ans) “sauvages” mais habitués à être en contact avec l’homme depuis l’âge de trois mois. Nous sommes donc loin de la rencontre avec de vrais animaux sauvages, et, heureusement, sinon l’expérience serait risquée.

marche-lion-fathala-png
Un guide prend une photo pour les touristes lors de la marche avec les lions dans la réserve de Fathala.

Laisser un commentaire