Accueil Beauté & Bien être On a testé pour vous : l’hypnose avec Charlène Boulay

On a testé pour vous : l’hypnose avec Charlène Boulay

502
0
Partagez

Lorsqu’on vous parle d’hypnose, ce sont certainement les prouesses réalisées sur scène par le célèbre hypnotiseur québecois Messmer qui vous viennent à l’esprit. Mais l’hypnose, ce n’est pas seulement du show et de l’amusement, c’est même bien plus sérieux. Cette pratique, qui a le vent en poupe depuis quelques années, reste pourtant encore méconnue du grand public. On a donc décidé de tester pour vous une séance chez Charlène Boulay, qui pratique l’hypnose à Dakar.  

“L’hypnose est une discipline qui a toujours intrigué, elle est source de nombreuses croyances et de peurs principalement dûes à une méconnaissance.

L’état hypnotique est un état naturel dans lequel nous nous retrouvons plusieurs fois par jour : le matin, au réveil, le soir, avant de nous endormir, ou même lorsque l’on est “dans nos pensées” , bien sûr il existe plusieurs profondeurs de transes et toutes ne sont pas utilisables”

nous explique Charlène.

Mais alors, l’hypnose, c’est quoi ?

Photo Pixabay

C’est en fait un état de conscience modifiée, qui se rapproche d’un état de rêverie.  C’est un état naturel où les ondes de notre cerveau sont entièrement ralenties. On l’appelle aussi l’état Alpha.

“On n’hypnotise pas vraiment une personne, on l’accompagne dans un état hypnotique”, tempère Charlène Boulay.

Cet état de conscience modifiée permet d’accéder à des souvenirs oubliés, obsédants, de soulager ou d’atténuer les douleurs physiques, de supprimer ou diminuer les addictions ou les dépendances, pour accéder à des ressources plus profondes et mettre en place un processus d’auto-guérison naturel, bienveillant pour votre corps et votre esprit. De nouvelles connexions se mettent en place entre conscient et inconscient.

“Toute personne est hypnotisable, car c’est un état naturel. Mais, contrairement à beaucoup de croyances, l’hypnothérapeute ne peut pas faire ce qu’il veut avec une personne hypnotisée si celle-ci ne le souhaite pas”, nous explique Charlène. En effet, la personne en état hypnotique est consciente de tout ce qu’il se passe, et peut décider d’arrêter à tout moment une séance si elle ne se sent pas à l’aise.


On a testé … 

Même si chaque séance est différente en fonction de la personnalité de chacun et des raisons pour lesquelles nous voulons essayer l’hypnose, nous avons voulu vous donner un aperçu d’une séance avec Charlène Boulay.

Un premier rendez-vous m’est donné afin de discuter de l’hypnose et de la raison de ma venue. Charlène me rassure sur l’hypnose, une pratique que je ne connaissais guère, et m’explique que cela fonctionne sur la base d’un partenariat entre elle et moi. La personne qui consulte doit être impliquée si elle veut obtenir des résultats. Nous discutons donc longuement, Charlène apprend à me connaître et m’aide à déterminer mon objectif.

Puis, lors du second rendez-vous, consacré à la pratique de l’hypnose, Charlène me demande de fermer les yeux et de me concentrer sur sa voix. C’est l’hypnose conversationnelle. Elle me parle et me demande de visualiser des moments de ma vie de manière très imagée. Une plage, des nuages, le vent qui souffle sur ma peau, un sentiment, un ressenti … Sans m’en rendre compte, je suis déjà en état hypnotique. Je sens mes paupières trembler et mes yeux – toujours fermés – en mouvement. Mais je suis pleinement consciente de ce qu’il se passe. Je sais que si je veux ouvrir les yeux, je le peux, mais je décide de jouer le jeu à 100 %. Une fois la séance terminée, je me souviens de tout.

Charlène me demande de rouvrir les yeux. Puis nous discutons de mon ressenti, de ce qu’il s’est passé. Ensuite, vient la seconde partie de la séance, l‘hypnose ericksonienne, où le but est d’insérer des suggestions dans mon inconscient qui me permettront d’atteindre mon objectif final et de me débarrasser de mes vieux démons. “C’est un partenariat, me rappelle Charlène, la réussite dépend de votre implication dans le processus hypnotique et de votre motivation à suivre les recommandations qui vous seront faites”.

Je m’allonge donc sur une table matelassée, et à nouveau, Charlène me demande de fermer les yeux et de me concentrer sur sa voix. Elle parle lentement, d’une voix douce et apaisante, et je me laisse guider. Petit à petit, je plonge dans un état de bien-être, sans pollution extérieure, je “me reconnecte à moi-même” comme le dit Charlène. Je ne pense plus à rien. Encore une fois, des images apparaissent. “Dans la vie de tous les jours, on est sans arrêt stimulés par un tas de choses, et les moments où l’on se focalise sur soi même sont très rares. L’hypnose sert aussi à ça”, explique-t-elle.

Je ressors de cette séance complètement détendue et débarrassée du stress et de toute inquiétude. Reste plus qu’à appliquer les conseils et recommandations de la thérapeute, certainement la partie la plus difficile !

Infos pratiques :
Charlène Boulay – Hypnologue. Tél. 77 655 68 11

Laisser un commentaire