Accueil ARTS ET CULTURE Gorée célèbre le 7eme art du 6 au 9 juillet

Gorée célèbre le 7eme art du 6 au 9 juillet

36
0
Partagez

Pour sa 3eme saison, le Festival Gorée Cinéma investit de nouveau l’île aux maisons colorées du 6 au 9 juillet 2017. Cinéphiles ou simples curieux pourront (re)découvrir les œuvres incontournables de l’emblématique cinéaste Ousmane Sembène, mis à l’honneur pour cette nouvelle édition.

Depuis 2015, le Festival Gorée Cinéma organise chaque année des projections, en plein air et les pieds dans l’eau, afin de célébrer la tradition cinématographique africaine. Un rendez-vous pour partir à la découverte de classiques mais aussi de nouveautés du 7eme art africain, dans un lieu comme un écrin : Gorée. Une île mémoire qui s’inscrit dans la mise en valeur de son patrimoine et de celui du pays.

C’est dans cette optique de transmission, de sauvegarde et de mise en avant des richesses que le Festival Gorée Cinéma a décidé de rendre hommage à Ousmane Sembène. Personnage d’exception, le Sénégalais a donné ses lettres de noblesse au cinéma africain et l’a impacté en profondeur. D’abord écrivain, il passe finalement derrière la caméra afin de pouvoir toucher un plus large public (une grande partie de la population étant analphabète) et dans l’idée de donner une autre image de l’Afrique. Disparu en 2007, cette figure emblématique abordait à travers ses films des thèmes très divers, mais toujours puissants et complexes : trahison des élites ( “Borom Sarret”), excision (“Moolaadé”), extrémisme religieux (“Ceddo”), tirailleurs sénégalais (“Camp de Thiaroye”), … Défenseur de la cause féminine- les femmes ont toujours des rôles forts dans ses films-, le cinéaste militant était connu pour ses partis-pris sur des questions politiques et sociales.

Un héritage riche dont nombreuses de ses œuvres seront projetés durant ces quatre jours : “Emitai”, “Xala”, “La Noire de…”, “Guelwaar” et bien d’autres encore ! En avant-première, plusieurs courts-métrage ouvriront chacune de ces soirées rétrospectives. En plus de la Grand’Plage, les spectateurs pourront également profiter durant la journée de projections au sein de la Maison Gorée Cinéma. Le samedi, le Diisoo Cinéma proposera une projection-débats autour de l’influence d’Ousmane Sembène sur le cinéma sénégalais actuel. Un rendez-vous entre le public et les étudiants de Ciné-Banlieue et de Ciné-UCAD pour rencontrer la jeune scène cinématographique du Sénégal et (re)penser le cinéma en Afrique. Sans oublier les concerts des 7 et 8 juillet!

Ce festival, c’est aussi permettre l’essor de l’industrie et de la production audiovisuelle au Sénégal et en Afrique. L’occasion de mettre sur le devant de la scène les talents d’hier et d’aujourd’hui en contribuant également à la création, la production et à la diffusion d’œuvres cinématographiques sur tout le continent. Dans cette optique, un double dispositif a été mise en place : en plus du traditionnel Gorée Cinéma, le cycle Casamance Cinéma se tiendra en même temps sur les rives de Ziguinchor.

Festival Gorée Cinéma du 6 au 9 juillet

#GORÉECINEMA | PROGRAMME

Jeudi 6 juillet – Grand Place Cinema – 20h-23h
Carte blanche Ciné Banlieue :
Geuti Goudi, de Amath Ndiaye – 20h15

Sembène Cinéma :
Borrom Sarret – 20h30
Xala – 21h

Vendredi 7 juillet – Grand’Plage Cinéma 19h-00h
Gorée Ci Nataal :
+ Concert : LATJOORAWA – 18h
+Concert Jo and the Civil Society Ile de Gorée – 19h

Carte blanche Ciné Banlieue :
Dem Dem, de Pape Bouname Lopy, Marc Recchia, Christophe Rolin – 20h15

Sembène Cinéma :
La noire de – 21h
Camp de Thiaroye – 22h00

Samedi 8 juillet – Grand’Plage Cinéma 15h-1h
Diisoo Cinéma
Carte blanche Ciné Banlieue
Projections – Atelier de discussion – 15h

Gorée Ci Nataal
+Concert Pedro Evora – 18h
+ Concert El Hadj N’Diaye – 19h
Boy Gorée, de Nathan Schaefer – 20h15

Carte blanche Ciné Banlieue :
L’Arme, de Pape Boumane Lopy – 20h25

Sembène Cinéma
Mandabi – 20h30
Guelwaar – 22h30

Dimanche 9 juillet – Grand’Place Cinéma 20h-00h30
Carte blanche Ciné Banlieue :
La Boxeuse, de Iman Djionne – 20h15

Sembène Cinéma
Ceddo – 20h45
Emitaï – 23h

Laisser un commentaire