Accueil A la Une Enko Education installe son tremplin à Dakar

Enko Education installe son tremplin à Dakar

168
0
Partagez

A quelques mois de la rentrée scolaire, c’est déjà l’effervescence dans les locaux dakarois du groupe Enko Education, qui inaugurait jeudi dernier sa première école au Sénégal – la huitième du réseau international.

Lancement de l’école Enko Dakar. Photo NDD

Enko Dakar International School : un nom qui en jette, des locaux flambants neufs, des photos d’élèves diplômés qui défilent sur des écrans plats, des couleurs flashy, mais, au-delà de ces apparences de “college” à l’américaine, c’est surtout le programme scolaire qui attire les parents. Cet établissement préparera les élèves de la 6ème à la Terminale au prestigieux diplôme du Baccalauréat International, le graal de l’enseignement secondaire, très apprécié des plus grandes universités du monde.

Le Middle Years Programme (MYP), enrichi par l’excellent curriculum sénégalais, sera enseigné de la 6ème à la seconde. Il fournira une excellente préparation au Programme du Diplôme du Baccalauréat International (IBDP) dispensé en classes de Première et de Terminale.

“Notre programme d’orientation donne déjà des résultats spectaculaires, avec des élèves d’Enko au Cameroun admis dans des universités du top 100 mondial telles que Yale University ou Hult Business School aux Etats-Unis, King’s College London ou Imperial College London au Royaume-Uni, Sciences Po en France…”, explique Eric Pignot, cofonddateur et Directeur général d’Enko Education.

Par ailleurs, le bilinguisme progressif est au coeur du projet pédagogique d’Enko Education. Les classes, quant à elles, ne dépassent pas plus de 24 élèves, de quoi favoriser un enseignement de qualité, respectant le niveau et le rythme de chaque élève.

“J’ai découvert Enko Dakar par hasard, car je cherchais une école bilingue pour mes enfants. Je me suis renseignée sur cette nouvelle école et j’ai vite vu que cela pouvait être bien pour eux. Ce qui m’a rassurée, c’est que Enko est présent depuis quatre ans en Afrique. Par ailleurs, j’aime beaucoup le fait d’adapter le programme sénégalais avec un programme international. Je pense que c’est un vrai plus pour mes enfants car ils pourront au moins connaître l’histoire du pays dans lequel ils ont vécu, contrairement aux lycées français où ils suivent exclusivement le programme d’enseignement français”, nous confie Bintou Cottard, une maman de (futur) élève présente ce jour-là.

Si les parents semblent déjà conquis, Enko Dakar bénéficie par ailleurs d’un consortium de partenaires réputés dans l’enseignement : BEM Dakar, une école d’enseignement supérieur fondée par Pape Madické Diop, et Le Petit Fûté, une école primaire.

Une chance d’intégrer les plus grandes universités 

“Au Sénégal, nous (notre génération, ndlr) sommes tous issus de l’enseignement public car nous avions des écoles publiques d’excellence. Mais les temps ont changé. Nous faisons face à une baisse du niveau d’enseignement, une baisse du niveau des élèves. Aujourd’hui, pour être dans la compétition internationale, nous devons produire les meilleurs éléments. Enko Education offre une perspective nouvelle aux étudiants africains. C’est une réelle opportunité pour cette nouvelle génération. On leur donne la chance de pouvoir intégrer les meilleures universités américaines, c’est pour cela que notre école, BEM, s’engage à soutenir Enko Dakar International School pour ce lancement à la rentrée prochaine”, a exprimé Pape Madické Diop, fondateur de l’école BEM, à l’occasion de la conférence de presse du lancement de l’école à Dakar, ce jeudi 29 juin.

Cette nouvelle école s’inscrit dans un objectif global sur le continent africain : celui d’offrir aux étudiants un tremplin vers les meilleures universités du monde. Dès la rentrée, Enko comptera donc huit écoles internationales, et une école locale dans cinq pays : Afrique du sud, Cameroun, Mozambique, Côte d’Ivoire et Sénégal.

 

 

Laisser un commentaire