Accueil Dernières news Digital : La commune de Meckhé lance son site web

Digital : La commune de Meckhé lance son site web

56
0
Partagez

La commune de Meckhé entre dans l’ère du digital ! Depuis le 7 octobre 2017, celle-ci possède en effet un nouveau site d’information générale. Son principal rôle ? Informer les populations sur la vie dans la commune. Mais pas uniquement, puisque ce dernier offre aussi la possibilité aux citoyens d’exercer un contrôle sur les différentes activités et programmes de développement de la ville.

Capture d’écran du site

Magatte Wade, le maire de Ngaye Meckhé n’était pas peu fier, samedi 7 octobre 2017, lors de la cérémonie de lancement du nouveau site d’information de la commune ! «Une ère nouvelle s’ouvre dans notre commune aujourd’hui avec ce lancement » s’est-il enthousiasmé.

En mettant sur pied ce site, la municipalité mise sur l’innovation et la modernisation des outils de communication mais aussi sur la vulgarisation de l’action publique. Une volonté d’être au plus proche des citoyens, de créer un échange et de favoriser l’écoute afin de renforcer le dialogue entre la communauté et ses habitants. L’envie aussi de faire participer ces derniers à la vie locale. Le site sera donc une plateforme d’information générale mais aussi un moyen pour chacun des habitants de Ngaye Meckhé de pourvoir exercer un contrôle citoyen sur les différentes activités et programmes de développement menés dans la commune. Une vision qui s’inscrit dans la marche vers l’émergence initiée par le Plan Sénégal Emergent (PSE).

Un outil économique performant

En plus de ce contrôle citoyen, le site permettra aussi de consolider la position de pôle de développement artisanal qu’est Ngaye Meckhé, notamment en devenant une vitrine de la production artisanale locale. La ville, centre ouest africain de l’artisanat, dispose de 250 fabriques de chaussures, de vannerie et de filature traditionnelle qui nourrissent plus de 4 000 familles (sur 25 000 familles au total).

Grâce à un meilleur accès à l’information ainsi qu’aux innovations technologiques, les artisans deviendront également plus compétitifs sur le marché. Ce qui à terme, devrait se ressentir évidemment sur la croissance et l’impactera positivement. Les revenus tirés de l’artisanat sont estimés à quelque 2 milliards de francs CFA par an. Ce site s’annonce donc comme un véritable outil économique.

Les talents d’artistes locaux et la richesse du patrimoine traditionnel du royaume du Cayor ainsi valorisés, deviendront de précieux atouts touristiques à exploiter.

Source : APO

 

Laisser un commentaire