Accueil Dernières news La bonne nouvelle de Dakar : une avancée dans la lutte contre...

La bonne nouvelle de Dakar : une avancée dans la lutte contre le tabagisme

88
0
Partagez

Premier pays d’Afrique de l’Ouest à mettre en place cette mesure et donc à faire de la lutte contre le tabac l’une de ses préoccupations, le Sénégal adopte en effet à partir du 26 août, le paquet dissuasif. Des images chocs pour sensibiliser mais surtout un pas de plus pour lutter contre le tabagisme dans le pays.


Des images plutôt que des mots pour alerter et sensibiliser. C’est la méthode adoptée par le Sénégal dans sa lutte contre le tabagisme. Afin de toucher un plus large public et d’informer la population sur les effets néfastes de la consommation de tabac, notamment auprès des jeunes, de plus en plus exposés au phénomène, le pays met en place, à compter du 26 août, le paquet dissuasif.

Homologués par l’OMS (Organisation mondiale de la santé), les paquets de cigarettes montreront désormais des personnes gravement malades des suites d’un tabagisme important ainsi que des messages d’avertissements. Ces images figurent d’ailleurs déjà sur certains paquets vendus en boutique.

« Ces mesures ont pour principal objectif de sensibiliser et de prévenir les populations contre les méfaits du tabagisme, dans le sens de la protection de la santé publique »,

a expliqué la ministre de la Santé et de l’action sociale, Awa Marie Coll Seck. Selon l’OMS, le tabagisme tue 6 millions de personnes chaque année dans le monde.

Le gouvernement sénégalais se targue ainsi d’être le précurseur de la lutte contre le tabagisme en Afrique de l’Ouest. Le pays est en effet le premier dans la région à publier ces images préventives.  « C’est un grand pas au Sénégal et le message sera traduit dans toutes les langues nationales » s’est félicité Awa Marie Coll Seck. Dans cette même optique, la ministre a annoncé l’entrée en vigueur le même jour de l’interdiction de fumer dans les lieux publics.

Un grand pas dont les directives de la loi anti-tabac, décrétée en août 2016, auront néanmoins pris plus d’un an avant d’être mises en place.

Reste néanmoins encore beaucoup à faire, surtout quand on sait que les cigarettes s’achètent pour la plupart à l’unité dans les épiceries… Alors que certains saluent l’initiative, d’autres s’interrogent d’ores et déjà sur l’efficacité de cette mesure prenant pour exemple des pays européens, ou encore le Tchad, ayant adoptés le paquet dissuasif sans pour autant avoir les effets escomptés. Pour beaucoup, l’initiative reste insuffisante et ils préconisent la réduction de la production de cigarettes, leur sur-taxation, la vente limitée de paquets, voire carrément l’interdiction de la vente de cigarettes.

Laisser un commentaire