Accueil A la Une Dakar a accueilli son 1er marathon international ce week-end

Dakar a accueilli son 1er marathon international ce week-end

135
0
Partagez

Ce week-end de Pâques était bien sportif pour certains! La 1ère édition du marathon international de Dakar s’est déroulée à travers les principales artères de la capitale ce week-end du 16 avril 2017. Toutes les courses sont parties de la Place de l’Obélisque, sur le boulevard du Centenaire. Une bonne ambiance et un rassemblement qui a fédéré les sportifs à Dakar. Bravo aux courageux !

Environ 13 000 coureurs avaient placé ce week-end sous le signe du sport. Pendant 2 jours, du 15 au 16 avril, plusieurs épreuves se sont succédées. Chacun a pu trouver sa course adéquate et fouler le bitume dakarois. François Depieds, l’un des organisateurs de l’évènement, avait d’ailleurs tenu à préciser en conférence de presse que le Marathon de Dakar est une “course pour tous“, par opposition aux compétitions réservées aux coureurs professionnels.

Des coureurs qui participaient au marathon pour l’association DOCTEUR NAKAMOU. Celle-ci lutte contre les maladies non transmissibles et encourage les Sénégalais à mangez sainement et faire du sport. ©Marathon de Dakar

Lors de la 1ere journée, c’est les participants à la kid race (2km ou 3km) et la Dakaroise (5km), course réservée aux femmes, qui ont lancé la manifestation sportive à partir de 9h. La Dakaroise était placée sous le signe de la lutte contre le cancer et la sensibilisation sur certaines maladies : “La totalité des droits de participation à cette course réservée aux femmes sera versée à  LISCA (Ligue Sénégalaise Contre le Cancer), une association qui lutte contre les cancers chez les femmes“, a annoncé François Depieds. Le lendemain, dimanche 16 avril, on est monté d’un cran niveau endurance avec les épreuves sur 10km, le semi-marathon (21,097km) et le marathon (42,195 km) qui ont débuté toutes à 8h30.

Selon le comité d’organisation du Marathon de Dakar 2017, une vingtaine de coureurs internationaux, venant de cinq pays, ont participé à cette grande première pour la capitale sénégalaise. Les Éthiopiens et Kényannes ont d’ailleurs une fois de plus prouvé qu’ils étaient les maitres incontestés de la course: ils ont remporté les 42km ainsi que la Dakaroise.

« Nous visons à travers ce marathon, à promouvoir la ville de Dakar et sa destination internationale. Il y a un cachet touristique à cet évènement », a annoncé François Depieds. En dehors de l’aspect promotion touristique de Dakar, l’évènement sportif cherche notamment à faire valoriser la pratique du sport au Sénégal, tout en œuvrant également pour la lutte du cancer. Les organisateurs souhaitent inscrire cette manifestation dans la continuité : ils ont déjà déclaré avoir signé avec les autorités du pays une convention de trois ans pour l’organisation à Dakar de ce marathon. A long terme, ils espèrent également obtenir le label Bronze Road Race. Ce label est décerné aux meilleures compétitions mondiales, hors-stades, sur des distances allant de 5 à 20 km. Il existe trois catégories allant de label d’or au label d’argent et enfin le label de bronze.

De gros moyens ont été déployés pour sécuriser l’événement. Les organisateurs estiment avoir relevé le pari de l’organisation et attendent l’année prochaine pour renouveler l’expérience! La course n’aura cependant pas manqué de faire des remous : en effet, organisée le week-end de Pâques, jour sacré pour les chrétiens, certains d’entre eux ne digèrent pas d’avoir été empêchés de se rendre à l’église faute de voies barrées…

 

 

Laisser un commentaire